«Ce sont des animaux dociles, moins peureux, précoces, qui ont conservé les qualités de rusticité des salers, avec des vêlages faciles, des mères maternelles et laitières… La montée en puissance du gène sans cornes dans notre troupeau ne présente que des avantages ! » Cédric Bednarek ne tarit pas d’éloges sur les bovins « polled ».
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
16%

Vous avez parcouru 16% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !