« Depuis deux ans, mon père et moi repensons notre système avec l’appui technique de 5mVet. Avec 200 ha et 140 blondes d’Aquitaine inscrites, nous produisons des broutards mâles, des génisses de reproduction et des vaches de réforme finies. Outre l’implantation de prairies temporaires et l’arrêt du maïs ensilage, nous avons amélioré la qualité de l’eau distribuée avec un appareil de traitement naturel (système « Anaqua »). En un mois, nous avons constaté un poil plus fin et brillant, allant jusqu’à faire apparaître les écussons caractéristiques de la race. Les animaux sont plus résistants. Nous avons diminué les frais vétérinaires de près de 50 %. Dans le bâtiment, nous avons troqué nos abreuvoirs à pipettes pour des auges, à raison de 2 m linéaires pour 20 animaux. Nous attribuons à un meilleur abreuvement et à une ration bien équilibrée, une progression des performances de reproduction et d’engraissement, ainsi qu’une amélioration de la conformation des vaches finies (de U - et U = à U = et U +). »

Votre analyse du marché - Bovins de Boucherie

Les coûts de production à la hausse pénalisent les engraisseurs

Le recul de l’activité d’engraissement se poursuit dans les femelles et les jeunes mâles blonds d’Aquitaine et parthenais : les tarifs pratiqués dans la viande ne suffisent pas à compenser la hausse des charges d’aliment. Les bilans des engraisseurs sont dans le rouge.
Votre analyse du marché - Bovins maigres

La demande émanant des pays tiers dope le marché du broutard

La réouverture du marché algérien donne un bon tonus au marché du broutard, dans un contexte où les volumes, bien qu’en progression, ne suffisent pas à satisfaire la demande. Les besoins soutenus pour l’Italie entraînent les prix des charolais de plus de 400 kg à la hausse. L’absence de limite de poids jusqu’au 31 de mars 2022 pour l’exportation vers l’Algérie soutient les ventes des animaux de plus de 450 kg. Sur le marché intérieur, après une fin d’année en demi-teinte, des signes de reprise se font sentir, que ce soit pour la repousse ou pour la mise en atelier d’engraissement.