Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Mieux gérer l’eau en élevage avicole

réservé aux abonnés

Abreuvement - Mieux gérer l’eau en élevage avicole
« La qualité de l’eau contribue à la bonne santé d’un lot et au moindre usage des antibiotiques», assure Angélique Travel, ingénieure à l’Itavi. © S. Champion

Quantité, qualité, température… L’abreuvement des volailles requiert le respect de nombreux paramètres. L’Itavi propose, depuis début mai, un outil de diagnostic pour l’éleveur et son technicien.

«L’eau est le premier aliment des volailles, affirme Angélique Travel, ingénieure d’étude à l’Institut technique de l’aviculture (Itavi). Le lien entre sa qualité et la santé des animaux n’est pourtant pas évident pour tous. »

Trente minutes pour faire le point

Afin de renforcer l’application des conseils en élevage, l’Itavi propose, depuis le début de mai, un nouvel outil d’autodiagnostic (1) destiné à la gestion de l’eau en élevage avicole. Il a été initialement développé dans le cadre du plan Ecoantibio, visant à lutter contre l’antibiorésistance. « Les éleveurs placent l’eau seulement en troisième position comme levier de maîtrise de la santé des animaux, derrière l’ambiance en bâtiment et l’aliment », appuie la spécialiste. Or, c’est un élément clé dans la conduite des volailles. « Quelle que soit son origine, l’eau peut se charger en éléments indésirables et en pathogènes, poursuit-elle. La maîtrise de sa qualité est cruciale et elle contribue à la bonne santé d’un lot et au moindre usage des antibiotiques. »

À titre d’exemple, dans les canalisations, le développement d’un biofilm est « favorisé par certains paramètres, tels que le débit d’eau, sa température ou ses propriétés physico-chimiques, souligne Angélique Travel. Le biofilm peut également diminuer l’efficacité de certains soins et la désinfection de l’eau. »

Mesurer les paramètres de son installation

Le temps de l’audit réalisé avec l’outil d’autodiagnostic de l’Itavi est estimé à trente minutes. « Nous avons choisi de le développer en utilisant un fichier Excel, pour qu’il soit accessible à tous », explique la spécialiste. Il passe en revue cinq points : la conception et l’installation du circuit d’eau, le diagnostic physico-chimique de l’eau, le diagnostic bactériologique, l’entretien du circuit lors du vide sanitaire, et l’entretien en cours de lot. Le bilan est assorti d’un plan d’actions prioritaires, ainsi que d’autres actions à conduire à court, moyen et long termes.

Via cet outil, il est également possible d’apprécier le volume d’eau de ses canalisations, mesurer le débit, calculer la quantité de produits nécessaires pour le nettoyage et la désinfection à partir de la concentration recommandée par le fournisseur, évaluer le débit et la pression au nettoyage et calculer le temps total de vidange du circuit.

La fiche signalétique proposée par l’Itavi comporte de nombreux rappels pratiques, comme l’impact du pH (lorsqu’il est supérieur à 6,5, il risque d’entraîner la prolifération de bactéries ; s’il est inférieur à 5,5, il est néfaste pour la santé des animaux et pour le matériel), les types de tuyaux existants ou encore les recommandations pour le filtrage de l’eau.

L’autodiagnostic pourra être complété par un audit du captage d’eau, si nécessaire. Certains groupements de défense sanitaire (GDS) proposent ce service.

Yanne Boloh

(1) Disponible sur  www.itavi.asso.fr/content/outil-devaluation-du-respect-des-fondamentaux-dune-bonne-gestion-de-leau-en-elevage-de

Des ressources pour étayer ses connaissances

Au printemps 2020, l’Itavi a mis en ligne plusieurs vidéos sur les purges du circuit d’eau de boisson et leur influence, notamment, sur le bon démarrage des poussins (1). D’autres supports sont également en ligne sur le site de l’Institut (http://itavi.asso.fr) concernant la conception des installations, le tableau d’eau (outil de pilotage essentiel, qu’il est possible de changer même durant un vide sanitaire) et les points de vigilance sur les pompes doseuses, le nettoyage et la désinfection, le décrassage mécanique.

(1) https://www.itavi.asso.fr/content/dispositif-de-purges-automatiques-en-volaille-de-chair

Imprimer Envoyer par mail Commenter
En direct
Afficher toutes les actualités

Cet article est paru dans La France Agricole

Transmission & Patrimoine : tous les conseils pour passer le relais !