Valoriser le moindre brin d’herbe dans un système économe, telle est l’ambition de Julien Miermon, à la tête de 40 vaches limousines à Sarran, en Corrèze (1). Installé hors cadre familial, il a mis en place un pâturage tournant dès la reprise de son exploitation. Pour perfectionner la technique, il a suivi en 2019 une formation (organisée dans le Limousin) sur le pâturage régénératif, assuré...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
19%

Vous avez parcouru 19% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !