Si le génome fait l’objet d’innombrables études, l’exploration de l’épigénome en est à ses balbutiements. Mais alors, l’épigénétique, quèsaco ? La genèse de la reine des abeilles en est la plus célèbre illustration. « L’apport de gelée royale au cours du développement larvaire distingue le devenir d’une reine et d’une ouvrière ...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
18%

Vous avez parcouru 18% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !