Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

« J’améliore la qualité du colostrum de mes charolaises »

réservé aux abonnés

 - -->
Observation. © v.s.

En travaillant la synergie entre vaccination, déparasitage et minéralisation des mères, Jean-François Dufour a fait progresser les résultats techniques de ses broutards.

Àla tête d’un troupeau de 95 charolaises, à Toulon-sur-Arroux, en Saône-et-Loire, Jean-François Dufour a fait face à une campagne 2015-2016 particulièrement difficile. Sur cent deux veaux nés, douze sont morts à la suite des problèmes respiratoires et de cryptosporidiose, et la croissance des jeunes restants a été fortement perturbée. « Ce genre de résultat est révélateur d’un défaut d’immunité, commente Pierre-Antoine Comte, technicien de Charolais horizon. En collaboration avec un vétérinaire, nous avons donc travaillé à améliorer la qualité colostrale des vaches, afin de renforcer la résistance des veaux. » L’analyse d’un échantillon de colostrum révèle effectivement que celui-ci est peu concentré en anticorps. Un an après, la moyenne des colostrum prélevés atteint 30,6 % Brix (1), un très bon niveau. Parallèlement, le taux de mortalité des veaux baisse de 7,7 points, à 4 %, et les GMQ (2) augmentent de 100 à 150 g.

« Je vaccine contre la BVD (3) depuis des années, précise Jean-François. Dorénavant, je systématise également la vaccination contre les diarrhées néonatales, lors des vêlages d’hiver. À cette période, la pression sanitaire augmente, il faut donc prendre des mesures préventives supplémentaires. »

Déparasitage

Point important : toutes les vaches sont déparasitées. « Je traite par lots, environ trois semaines avant le vêlage, poursuit l’éleveur. L’opération se déroule sur la bascule, ce qui me permet de doser avec précision le produit. » Et Pierre-Antoine Comte de souligner : « La vaccination d’un animal faible est peu efficace. Le déparasitage et une attention particulière à l’alimentation des futures mères améliorent nettement leur réaction immunitaire. »

Afin de garantir un bon état de santé des vaches, Jean-François n’hésite pas à les complémenter dès que la qualité des fourrages baisse. Il couple également la rentrée à l’étable avec une cure de minéralisation d’une semaine, entretenue par un apport hebdomadaire durant toute la période hivernale. Enfin, la distribution quotidienne d’un produit de phytothérapie, trente jours avant et dix jours après les vêlages d’hiver, semble faire ses preuves. « Toutes ces pratiques sont assez gourmandes en temps, mais au vu des résultats, je suis décidé à les perpétuer », conclut l’éleveur.

Valérie Scarlakens

(1) Mesure de la densité du colostrum pour évaluer la concentration en anticorps.

(2) Gain moyen quotidien.

(3) Diarrhée virale bovine.

« Distribuer 2 l à 26 % Brix, dans les dix heures »

Pierre-Antoine Comte, technicien chez Charolais Horizon

« Pour les allaitantes, un colostrum inférieur à 20 % Brix est pauvre en anticorps. De 20 à 25 %, sa qualité est jugée moyenne, de 25 à 30 % elle est considérée comme bonne et, au-delà de 30 %, comme très bonne. La santé du veau dépend de l’équilibre entre l’état de son système immunitaire et la pression des agents pathogènes. J’encourage les éleveurs à contrôler la qualité du colostrum avec un réfractomètre et à se constituer une réserve issue de l’exploitation, possédant les anticorps adaptés à l’environnement. À la suite d’une étude menée en 2016 auprès de 37 adhérents, nous avons démontré qu’il existe des liens entre conduites d’élevage et qualité du colostrum. Sur les 223 échantillons testés, l’absence de vaccination, de déparasitage et de minéralisation des mères en hiver se traduit par une baisse de qualité. »

© v.S.
Repère

Volume théorique de colostrum à distribuer à un veau charolais de 50 kg

20 % Brix = 3,6 l

26 % Brix = 2,2 l

30 % Brix = 1,7 l

Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Cet article est paru dans La France Agricole

Transmission & Patrimoine : tous les conseils pour passer le relais !