Le souvenir reste douloureux. Pendant l’hiver 2016-2017, le sud-ouest de la France a été touché par un épisode important d’influenza aviaire hautement pathogène. « Cette épizootie sans précédent était due au virus H5N8, introduit en Europe par des oiseaux sauvages migrateurs : 484 foyers ont été détectés, pour 80 % des cas dans des élevages de palmipèdes ...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
28%

Vous avez parcouru 28% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !