En charolais comme en limousin, entre l’indexation sur descendance et la génomique, la période est charnière. Les jeunes taureaux prennent de plus en plus de place dans les catalogues, mais restent parfois diffusés sur des zones restreintes, le temps d’assurer leurs coefficients de détermination.

1En charolais, des nouveautés variées

Le dernier catalogue de Gènes diffusion s’étoffe de neuf prédicteurs génomiques de différenciation, consacrés à la description morphologique attendue au sevrage. Onze nouveaux reproducteurs sont disponibles.

Gamme Senior Trois taureaux nommés Dany, Devred et Dumas sont proposés. Devred (Saumur x Ostani) cumule morphologie, production, et solidité. Il assure des aplombs solides et une ligne de dos tendue.

Gamme Premium Huit jeunes reproducteurs font leur apparition : Lepape P, Jupiter P, Jukebox, Jolimome P, Jivago PP, Jaguar, Jagger P et Jackpot. Cinq sont sans cornes, dont Jolimome P (Celsius x Daufin P), réunissant vêlage facile et qualités maternelles. Jagger P (Cabrel x Vivers) affiche un type élevage. Il garantit de bonnes aptitudes fonctionnelles.

Castor domine encore le catalogue de Charolais univers, avec ses index très hauts, et ses qualités morphologiques. La sortie est marquée par la transition de la série des « D », évalués en 2016 sur descendance, et les jeunes proposés sur leurs premiers index génomiques.

Grands géniteurs Castor reste le taureau phare. Six nouveautés en fin de contrôle sur descendance marquent la sortie : Disco, Doudou, Docile, Darwin, Decan et Dandy. Ce dernier, fils de Sésame sur Impair, amène volume et finesse. Il assure les postes de qualités maternelles. Dans cette même gamme, Charolais univers intègre deux génomiques : Gagnant, et Imbattable, le premier fils de Bombix. La lignée d’Imbattable est encore peu diffusée

Sans cornes La gamme s’enrichit largement, avec notamment trois géniteurs attendus : Indou PP, Isere P et Jordy P. Jusqu’alors, seul Imperator PP était proposé en homozygote. Indou PP (Cabar P x Virgil P) complète cette offre. Séduisant en qualités de race, il assure aussi à ses filles facilité de naissance, précocité et qualités maternelles.

Semence sexée Trois nouveaux taureaux sont proposés : Isis et Immortel en semence femelle, et Idylle en mâle. Isis (Artois x Lorsini) convient sur génisses, et promet des filles volumineuses, avec une belle ligne de dos et de solides aplombs.

2EN Limousins,Des Pedigrees inédits

Le catalogue Créalim met en avant l’arrivée des index génomiques officiels. Après la sortie de plusieurs taureaux sans cornes hétérozygotes, le premier homozygote est disponible.

Qualités maternelles Pour les amateurs de volume, Foleton et Fleurat garantissent un bon potentiel de croissance. Issu du montage Urgel x Oscar, Fleurat offre un pedigree facile d’emploi. Fumaroli (Urville x Ionesco) assure des filles épaisses vêlant facilement. Enfin, le premier fils de Tastevin, Frascati, intègre le catalogue avec un profil intéressant en fertilité, aptitude au vêlage et production laitière.

Veaux de boucherie Les trois nouveautés proposent des profils variés. Hephaistos garantit le dessus et les quartiers arrières, Horn la croissance et la conformation, et Ironda MH est un homozygote culard.

Sans cornes Jensuis PP (Gunadark Po x Cyan Po) est le tout premier taureau sans cornes homozygote disponible. Il interpelle par son Ivmat génomique à 120.

Taureaux avenir Trois jeunes reproducteurs sont diffusés comme « anticipés sur génomique ». Parmi eux, le premier fils de Bavardage, Ix, et Indianhill (Nevada x Paradis) qui propose un pedigree nouveau.

Hélène Chaligne
Frascati.Il offre fertilité, aptitude au vêlage et production laitière. © h.chaligne
Ironda MH. En gamme « veaux de boucherie », ce fils de Gaston sur Ultrachic est un culard homozygote, c’est-à-dire que tous ses produits seront porteurs du gène culard. ll assure croissance et conformation. © JM_CAZILLAC
Jensuis PP. Ses index génomiques attendent d’être fiabilisés, mais Jensuis PP assure déjà une descendance 100 % sans cornes. © JM_CAZILLAC
Devred. Proposé comme taureau à vaches, il n’affiche que des index positifs. Son profil est complet, assurant croissance, morphologie, solidité et bons aplombs. © gènes diffusion
Jagger P. © Gènes diffusion
Indou PP. Il complète la gamme acère homozygote, avec Imperator PP. Les amateurs de qualité de race seront séduits par son type. Ses index prévoient facilité de naissance, précocité et qualités maternelles. © h.chaligne