Griol Sola, jeune éleveur des Pyrénées-Orientales, était fier, le 3 octobre, de juger les animaux, aux côtés de Patrick Respaud, lors du plus important concours de l’année. « Nous avons sélectionné ceux dotés des qualités fondamentales de la race, explique-t-il. La hauteur au garrot doit rester limitée. Nous préférons les bêtes trapues et robustes, qui se déplacent bien. La gasconne des Pyrénées doit valoriser la pâture et les fourrages grossiers facilement. »

Les bassins larges et longs sont également essentiels pour préserver les vêlages faciles. Jean-Pierre Gajan, directeur de l’organisme de sélection, rappelait qu’une étude, conduite il y a quelques années, avait évalué à 99 % le taux de vêlages sans aide des vaches et à 97 % des génisses.

M.-F. M.

Palmarès du concours national
PrixNomPèreMèrePropriétaire
Génisses pleinesNokiaIgor51SCEA des Coulagues (11)
Vaches suitéesLinotte et PearlEssentiel221élevage Estadieu (31)
Vaches jeunes non suitéesLadyHuggyFraiseéric Bertrand (09)
Vaches adultes non suitéesHorlogeDiamant8312Gaec Lassalle (11)
Taureaux jeunesIndexEssentielByzanceLaurent Verdier (65)
Taureaux adultesHerculeCagireVioletteélevage Estadieu (31)