Avec 552 939 inséminations artificielles (IA) en 2018, soit 7,6 % de l’activité totale, la part d’utilisation de semence sexée recule de 6,4 % par rapport à 2017et de 15 % par rapport à 2015, d’après l’Institut de l’élevage (Idele). Et ce, dans un contexte global de diminution de l’activité d’insémination bovine (- 1,9 % par rapport à 2017  et - 5 ...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
17%

Vous avez parcouru 17% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse du marché - Bovins de Boucherie

La demande se rétracte

La faible consommation de viande rouge, notamment dans les parties arrière, continue de peser sur le marché. L’offre afflue, mais contrairement aux années précédentes, les abatteurs maintiennent leurs prix sur une partie de leurs achats.