"En octobre, les volumes de volailles abattues en nombre de têtes se replient à l’approche des fêtes de fin d’année par rapport à l’an dernier : –6,4 % après –7,2 % en septembre. La même tendance s’observe également en poids." C’est ce qu’indique Agreste, le service de la statistique du ministère de l’Agriculture dans sa note d'Infos rapides publiée ce 6 décembre 2022. Au total, c'est 69 351 têtes qui ont été abattues en octobre 2022.

En cumul depuis janvier aussi

En ce qui concerne les canards, "les abattages reculent de 40,9 % en têtes pour les canards à rôtir et de 34,6 % pour les canards à gaver". En cumul depuis janvier, on constate un repli de 29,7 % pour les canards à rôtir et de 33,6 % pour ceux à gaver.

Les dindes voient leurs abattages reculer de 13,8 % en têtes  par rapport à l'année 2021 avec 2 564 têtes en octobre 2022. Le constat depuis le mois de janvier s'estime à un recul de 16,5 %  en têtes et 24 065 têtes abattues.

Du côté des pintades, on constate une baisse de 2,9 % en têtes en octobre 2022 depuis l'an dernier. Depuis dix mois, on note une diminution de 4,8 %  en têtes de pintades conduites à l'abattoir.

Une envolée des prix

"Dans un contexte de hausse des prix des matières premières, les prix à la production s’envolent sur un an", avec une hausse du prix à la production des volailles de 25 % sur un an. Ce chiffre correspond à plus de  34,7 % en comparaison avec la moyenne quinquennale.