, après son adoption par le Conseil de l’UE.

 

 

Le texte rappelle que ces limitations quantitatives d’achats à prix fixe, dans le cadre du mécanisme d’intervention, avaient déjà été augmentées depuis mars dernier. Pour la poudre, la limitation initiale était de 109 000 t.