Une éclaircie serait-elle en train de poindre ? La Commission européenne estime le prix réel du lait européen à 354,40 €/1 000 litres en avril 2021. Ce prix est en progression depuis le début de l’année. Et les premières estimations tablent sur une nouvelle évolution positive en mai. Le creux saisonnier n’est donc pas amorcé sur le Vieux Continent, bien au contraire.

 

La hausse observée entre mars et avril 2021, de 0,8 % à l’échelle du continent, est visible dans la plupart des bassins de production européens. Dans le cas de la France, cette progression se chiffre à +1,7 %, avec un prix estimé à 365 €/1 000 litres en avril.

 

À lire aussi :La hausse du prix du lait se fait attendre en France (01/06/2021)

 

Le prix du lait européen progresse de manière continue depuis le début de l’année © Commission européenne
Le prix du lait européen progresse de manière continue depuis le début de l’année © Commission européenne

 

Progression de 6 % sur un an

Sur un an, le prix du lait européen a bondi de 6 % en avril 2021. Il reprend donc des couleurs, depuis le trou d’air observé au pic de la crise sanitaire du Covid au printemps 2020.

 

On observe des regains significatifs en France (+3,8 % par rapport à 2020), en Allemagne (356 €/1 000 litres, +4,6 % par rapport à 2020), aux Pays-Bas (360 € ; +9,1 %), en Pologne (331 € ; +12 %) ou encore en Irlande (366 € ; +22 %). Seuls quatre des 27 États membres n’enregistrent pas de hausse annuelle du prix en avril : le Portugal, la Roumanie, la Slovaquie et la Finlande.

Le marché des ingrédients se porte bien

Cette embellie s’explique notamment par la détente observée sur le marché des ingrédients laitiers. La cotation européenne de la poudre de lait écrémé connaît une hausse quasi ininterrompue depuis le début de l’année. Elle est passée de 2 200 € la tonne au début de janvier à 2 580 € au 2 juin, soit une hausse de 27 % par rapport à 2020.

 

Du côté du beurre, la tendance est également à la revalorisation, malgré une stagnation des prix depuis deux mois. La cotation européenne est passée de 3 400 € la tonne en janvier à 4 120 € au début de juin, en progression de 39 % sur un an.

 

> À lire aussi : Transformation, les produits laitiers s’adaptent à leur époque (07/06/2021)