Le prix du lait européen poursuit son ascension et atteint des niveaux records. La Commission européenne l’annonce à 426 €/1 000 litres en février 2022. Le prix du lait progresse de 1,9 % sur un mois et de presque 22 % sur un an. Sa croissance est ininterrompue, depuis le début de l’année 2021.

 

La hausse annuelle frôle les 40 % en Belgique (455 €/1 000 litres). Le prix du lait progresse de presque 35 % au Danemark (462 €/1 000 litres). Il gagne autour de 28 % en Allemagne (442 €/1 000 litres), en Irlande (475 €/1 000 litres) et aux Pays-Bas (450 €/1 000 litres). Enfin, le prix réel a augmenté d’environ 12 % en France (412 €/1 000 litres), en Espagne (367 €/1 000 litres) et en Italie (406 €/1 000 litres), toujours entre février 2021 et février 2022.

Bonne dynamique sur le marché des ingrédients laitiers

Les cotations européennes des ingrédients laitiers progressent encore fortement depuis le début de l’année 2022. À la fin de mars, le prix de la poudre maigre est estimé à 4 070 € la tonne (+66 % par rapport à 2021). Celui du beurre atteint 6 620 € la tonne (+65 % par rapport à 2021).

 

Les cours européens ne sont pas déconnectés des marchés mondiaux. Les prix sont légèrement supérieurs aux niveaux étasuniens, mais très proches des références océaniennes.

 

Ces évolutions sont à mettre en relation avec le faible dynamisme de la production laitière dans les principaux bassins exportateurs mondiaux. En janvier 2021, la collecte européenne reste en retrait de 0,7 % sur un an. En février, les niveaux de production laitière australienne, néo-zélandaise et étasunienne accusent respectivement un retrait de 6,1 %, 8,2 % et 1 % sur un an.