« À défaut de publication, par une organisation interprofessionnelle, des indicateurs de référence dans les quatre mois suivant la promulgation de la loi n° 2021-1357 du 18 octobre 2021 visant à protéger la rémunération des agriculteurs, les instituts techniques agricoles les élaborent et les publient dans les deux mois suivant la réception d’une telle demande formulée par un membre de l’organisation interprofessionnelle », renseigne l’Institut de l’élevage (Idele) dans une newsletter envoyée le 2 mars 2022.

 

En filière bovine, la parution officielle des indicateurs de coûts de production par l’interprofession est toujours bloquée. Plusieurs syndicats avaient alors saisi l’Idele pour qu’il les publie.

 

> À lire aussi : Pour la confédération paysanne, les indicateurs de coût de production en viande bovine se font attendre (21/02/2022)

Données déjà disponibles pour trois filières

Le document de l’Idele donne d’ores et déjà accès aux indicateurs de référence « coût de production et prix de revient » pour le lait de vache, les gros bovins de type viande et la viande ovine.

 

Ils sont en cours de construction pour les bovins de type laitier, les veaux de boucherie, les veaux sous signe de qualité (Siqo), le lait de chèvre et de brebis et pour la viande caprine.

 

L’institut technique en profite pour rappeler la liste des indicateurs économiques nationaux d’évolution des charges et des marges brutes par type d’élevage déjà à la disposition des professionnels « depuis de nombreuses années » tels que les indices des prix d’achat des moyens de production agricole (Ipampa).

 

> À lire aussi : Flambée des charges, la FNB somme de « passer les hausses de prix profitables aux éleveurs » (16/02/2022)