« Où en est le gouvernement sur la réflexion sur la vaccination aviaire, et sur les expérimentations envisagées ? », interpelle Max Brisson (LR), sénateur des Pyrénées-Atlantiques, lors de la séance publique du mardi 15 février 2022. Alors que ce département comptabilise 69 foyers d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) au 16 février 2022, « des vaccinations préventives ne sont-elles pas une des réponses possibles face à ce drame ? », poursuit l’élu.

 

> À lire aussi : Le vide sanitaire régional contre la grippe aviaire touche à sa fin (09/02/2022)

La vaccination « aujourd’hui interdite »

« La vaccination des volailles est aujourd’hui interdite par la réglementation européenne, sauf autorisation explicitement demandée et accordée par la Commission », répond Geneviève Darrieussecq, ministre déléguée chargée de la Mémoire et des Anciens Combattants, au nom du ministre de l’Agriculture. Elle rappelle que la stratégie vaccinale doit faire l’objet d’un consensus de l’ensemble des acteurs des filières concernées, « ce qui est peut-être le cas aujourd’hui mais qui ne l’était pas forcément, ne serait-ce que l’année dernière. »

 

Afin de prouver l’efficacité de la vaccination, « nous avons tout simplement besoin d’expérimentations », explique Geneviève Darrieussecq. Pour la ministre, « il faut avancer sur ce volet expérimental pour disposer de vaccins efficaces. C’est pourquoi une expérimentation va être initiée à partir du mois de mars sur deux candidats vaccins. »

 

> À lire aussi :Sanitaire, « Mieux maîtriser (la) diffusion » de la grippe aviaire (14/02/2022)

« Solution complémentaire »

Selon le ministère de l’Agriculture, la stratégie de vaccination représente « une solution complémentaire intéressante compte tenu de la récurrence des crises, de leur impact économique et sociétal ». La rue de Varenne souligne toutefois qu’il convient d’aborder cette solution « avec nos partenaires européens avant d’engager une mise en œuvre nationale ».

 

Dans le cadre de présidence française du Conseil de l’Union européenne, le sujet de la vaccination contre l’IAHP au niveau européen a été « mis à l’ordre du jour des réunions des chefs des services vétérinaires (CVO). La première réunion a eu lieu les 24 et 25 janvier », rappelle le ministère.

 

> À lire aussi : Les États-Unis en alerte après plusieurs cas de grippe aviaire (15/02/2022)