« Selon l’enquête mensuelle laitière de FranceAgriMer, le prix standard du lait de vache conventionnel était de 362 €/1 000 litres en décembre 2021, rapporte Benoît Rouyer, économiste au sein de l’interprofession laitière (Cniel), dans sa vidéo de conjoncture mensuelle. Il progresse de 34 €/1 000 litres par rapport à décembre 2020. »

 

Sur l’ensemble de l’année 2021, le prix moyen s’élève à 342 €/1 000 litres, en hausse de 15 €/1 000 litres sur un an. Un résultat boosté par l’envolée du prix de la poudre de lait écrémée et du beurre, qui ont respectivement augmenté de 1 300 € et 1 800 € la tonne au cours du dernier semestre.

Des charges qui pourraient encore augmenter

La tendance observée sur le prix du lait est positive, mais reste souvent insuffisante pour contrebalancer la flambée des charges sur les exploitations. « Le prix unitaire des charges dans les élevages laitiers augmente de nouveau, alerte Benoît Rouyer. L’indice général Ipampa lait de vache de l’Institut de l’élevage a progressé de 13 % en l’espace d’un an. »

 

Et cela ne va pas en s’améliorant. « Les fortes tensions géopolitiques actuelles devraient malheureusement renforcer la tendance inflationniste au cours des prochains mois. » Les postes relatifs à l’alimentation animale achetée et à l’énergie sont particulièrement exposés.

 

À lire aussi« L’agriculture est le secteur le plus touché par la crise ukrainienne », selon Bruno Le Maire (04/03/2022)