« La crise internationale qui se développe à l’est de l’Europe alimentera de manière significative les tensions inflationnistes et les risques de pénurie qui se manifestent depuis la fin de l’exercice de 2021 », a déclaré Savencia dans un communiqué diffusé le 10 mars 2022. « Cet environnement devrait impacter la performance de Savencia », a poursuivi le groupe en évoquant ses perspectives pour 2022, sans donner d’indication chiffrée.

 

À lire aussi : Guerre en Ukraine, des cellules de crise chez Lactalis et Savencia (01/03/2022)

Poursuite des activités

Le groupe laitier, implanté en Russie et en Ukraine, précise qu’il « poursuivra ses activités en veillant particulièrement à la sécurité de ses collaborateurs et de ses partenaires producteurs de lait ». En Russie, Savencia avait notamment acquis en 2018 l’entreprise OAO Belebey, l’un des champions des fromages à pâte pressée dans le pays.

 

À lire aussi : International, les conséquences de la guerre en Ukraine pour notre agriculture (04/03/2022)

Bénéfice net en hausse de 5 % en 2021

Le groupe, numéro 5 mondial avec 24 000 collaborateurs dans 31 pays, a vu son bénéfice net progresser de 5 % à 82,9 millions d’euros l’an dernier. Le chiffre d’affaires, déjà publié en février, a progressé de 8,7 % à 5,6 milliards d’euros.

 

Savencia évoque « un maintien à niveau élevé de la consommation à domicile sur la quasi-totalité des marchés mondiaux et un fort rebond de l’activité de restauration hors foyer après une année 2020 pénalisée par les mesures de confinements et de protections sanitaires ».

 

À lire aussi : Savencia dénonce son contrat-cadre avec Sunlait (08/03/2022)