Le prix du lait versé aux producteurs européens poursuit sa progression. La Commission européenne l’évalue à 400,2 €/1 000 litres, en novembre 2021. Il progresse de 3,5 % sur un mois et de 13,3 % sur un an.

 

Les premières estimations évoquent un prix de 407 €/1 000 litres en décembre. Ce qui, le cas échéant, viendrait confirmer une hausse ininterrompue du prix du lait européen en 2021.

Hausse généralisée

Tous les États membres connaissent cette évolution positive du prix réel du lait. En Belgique, le prix progresse de presque 30 % sur un an, pour atteindre 411 €/1 000 litres. La hausse tourne autour de 20 % au Danemark (425 €/1 000 litres), aux Pays-Bas (413 €/1 000 litres) et en Irlande (487 €/1 000 litres).

 

En Allemagne (405 €/1 000 litres) et en Pologne (382 €/1 000 litres), le prix du lait a évolué de 10 à 15 % sur un an. En France, le prix du lait s’élève à 397 €/1 000 litres, soit une hausse de 7,7 % par rapport à novembre 2020.

Marchés des ingrédients laitiers bien orientés

En fin d’année, la cotation européenne de la poudre de lait écrémé se montait à 3 290 €/t (+ 50 % par rapport à 2020). Son prix affiche une forte hausse depuis l’été 2021, mais tend à se stabiliser en décembre.

 

Le cours du beurre atteint 5 530 €/tonne sur la même période (+ 65 € par rapport à 2020). La tendance est également à la stabilisation, sur le mois de décembre.

 

> À lire aussi : Coûts de production, le prix du beurre s’échauffe, les boulangers grimacent (06/01/2022)