«Cette édition revêtait une dimension particulière, car les deux races bovines emblématiques du massif des Pyrénées, la gasconne des Pyrénées et la blonde d’Aquitaine, avaient choisi d’organiser leur concours national ensemble, avec leurs animaux sous un seul chapiteau », rapporte France blonde d’Aquitaine Sélection. La compétition a rassemblé 83 mâles et 218 vaches et génisses, issus de onze élevages et trente départements. Si les effectifs étaient très en deçà des chiffres de la période antérieure à la Covid-19, les organisateurs ont apprécié la venue de nombreux visiteurs professionnels, scolaires et grand public, ainsi que d’étrangers fidèles à la race.

De nombreux visiteurs

Après deux années de pause, « on a vu arriver sur le podium une nouvelle génération d’animaux même dans la catégorie adulte, indique France blonde d’Aquitaine Sélection. Mais des lignées bien connues confirment leur suprématie, tout comme le programme de sélection racial puisque les trois champions mâles sont issus de pères évalués par Blonde Génétique ou diffusés par Auriva ». L.P.