«Les éleveurs, provenant de 9 départements, ont présenté des animaux d’une grande qualité malgré une sécheresse dramatique pénalisant le moral et les trésoreries, souligne Lionel Duffayet, président du Groupe salers évolution et du Herd-Book salers. Ils n’en ont que plus de mérite. Nous profitons d’être à Aurillac pour communiquer auprès du grand public sur les productions de viande et de fromages issues de la race, comme des pratiques d’élevage vertueuses de nos zones de montagne. »

Les trois juges ont privilégié la qualité des bassins, la profondeur de poitrine, la ligne de dessus et les aptitudes fonctionnelles, sans oublier l’élégance des animaux. Hyacinthe, la championne femelle du Gaec Fourtet Yves et Cie (Corrèze), illustre cette inclination. Le Gaec du Buisson (Puy-de-Dôme) se distingue aussi dans cette voie en remportant le championnat mâle, le prix d’ensemble et le rappel en championnat femelle. Monique Roque-Marmeys