Dans un contexte sanitaire encore tendu en ce début d’année, « une approche One Health (une seule santé) intégrant les interactions entre santé humaine, santé animale et santé environnementale s’impose pour anticiper de nouvelles pandémies », avance le communiqué publié conjointement le 12 janvier 2021 par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et les instituts techniques que sont l’Inrae, le Cirad et l’IRD.

Un millier de chercheurs impliqués

Le lancement de l’initiative Prezode (1), à l’occasion du One Planet Summit le 11 janvier 2021, découle directement de ce constat. Placée sous l’égide de la France, cette initiative visant essentiellement à prévenir les maladies humaines d’origine animale « combinera des projets de recherche de des actions opérationnelles à l’international. » Plus d’un millier de chercheurs répartis dans 50 pays sur les 5 continents sont d’ores et déjà impliqués.

 

Le programme devrait être opérationnel en 2022. D’ici là, « l’initiative se dotera d’un agenda scientifique et stratégique, d’une gouvernance et d’un plan de mise en œuvre, associé à des indicateurs de performance, indique l’Inrae dans un communiqué daté du 12 janvier 2021. Une plateforme numérique de récolte et partage de données sera également coconstruite avec l’ensemble des parties prenantes. »

Cinq piliers

L’initiative Prezode repose sur cinq piliers :

  • L’analyse des risques zoonotiques ;
  • La réduction de ces risques ;
  • La détection précoce et l’évaluation des impacts socio-économiques ;
  • Le système de surveillance internationale des risques zoonotiques ;
  • L’engagement des parties prenantes et le codéveloppement des réseaux régionaux de santé et de biodiversité.

 

La finalité de ce travail étant « de construire des socio-écosystèmes adaptés et résilients, réduisant les risques d’émergences zoonotiques tout en renforçant la biodiversité et en luttant contre la pauvreté et l’insécurité alimentaire », résume l’Inrae.

(1) L’anagramme Prezode signifie « PREventing ZOonotic Diseases Emergence », soit « Prévenir les risques d’émergences zoonotiques et de pandémies ».