.

 

 

En cumul sur les dix premiers mois de l’année, la collecte de 2020 reste néanmoins supérieure à celle de l’an passé (+0,7 %), en dépit des appels à la modération sur le second trimestre et du repli du cheptel laitier.

 

En octobre, la collecte fléchit sensiblement dans le Sud-Ouest (–5 % par rapport à 2019) et en Charente-Poitou (–4,5 % par rapport à 2019). Ces deux régions sont les seules à voir leurs livraisons baisser sur un an, en cumul sur les dix premiers mois de l’année. Dans le principal bassin laitier français, le Grand Ouest, la collecte recule de 0,9 % en octobre mais reste stable sur dix mois.

Le prix du lait toujours en repli

« Le prix du lait standard conventionnel 38/32 g/l recule de 1,5 % sur un an et s’élève à 334 €/1 000 litres » en octobre, chiffre le service de la statistique du ministère de l’Agriculture.

 

Sur la filière bio, qui pèse désormais pour 4,6 % de la collecte nationale, « le prix du lait de vache standard s’établit à 488 €/1 000 litres, en hausse de 2 €/1 000 litres par rapport à octobre 2019 ».