par Agreste, le service de la statistique du ministère de l’Agriculture. En février 2017, les mises en place de poussins de poulets de chair et de dindonneaux sont en baisse en glissement annuel, de 6 % et 20 %, tandis que celles de canetons progressent de près de 3 %, par rapport à février 2016. »

 

 

Concernant le commerce extérieur de la France, en février, les exportations de viandes et préparations de volailles progressent de 3,9 % en glissement annuel, tandis que les importations reculent de 1,5 %. Ce qui réduit le déficit commercial en volume. Les exportations de viande de poulet augmentent de près de 2 %, soit 600 tec, et les importations de 1,4 %, soit 600 tec.