Depuis 2010, les index génétiques sont exprimés, pour la plupart, en écart à un groupe de femelles de référence, appelé base mobile, et renouvelé chaque année.

Pour les huit races conduisant des programmes de sélection (prim’holstein, normande, montbéliarde, simmental, pie rouge, brune, tarentaise, abondance), la population de référence de 2018 comprend les vaches filiées nées de 2010 à 2012.

La baisse des index consécutive au renouvellement de la base mobile indique une hausse du niveau génétique du groupe de femelles de référence.