Le moteur diesel n’a plus le vent en poupe et des alternatives, notamment électriques, font leur apparition sur les engins agricoles. Pour le moment, les seules solutions commercialisées concernent le secteur de l’élevage et en particulier les matériels d’astreinte pour une raison évidente : ils n’ont pas de problème d’autonomie. En effet, ils évoluent principalement près des bâtiments d’é...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !