La rouge flamande fait évoluer sa génétique, et s'équipe d'une station d'élevage de jeunes mâles dans le Nord. Six veaux y sont déjà placés, et une dizaine devrait désormais y être élevée chaque année. La sortie 2012-2 n'accueille qu'un seul nouveau taureau dans le classement.

Un seul nouveau taureau

Avec un Inel de 46 points, Ulysse affiche une production de lait à 984 kg. Ses filles ont une morphologie très laitière, avec beaucoup de finesse. Elles portent une belle mamelle. Ulysse est toutefois à éviter sur génisses, et il n'est disponible que sur demande, afin de ne pas trop infuser la race en sang RGK Vital.

Evolution des taureaux

Parmi les taureaux remis en service, Staline est stable, avec 45 points d'Inel. Les vêlages restent faciles, et les taux très améliorés (8,8 en TB). Il est le meilleur en cellules, avec un index de 2,5.

Roro progresse de 4 points, et s'affiche à 40 points d'Inel. Il devra être utilisé sur des souches solides en mamelle.

Nimpris (kergot) gagne 2 points, et arrive à 20 points d'Inel. Ses filles ont un profil très typé lait, avec une bonne mamelle, mais manquent de largeur de bassin.

 

UlysseSon profil complet conjugue production, morphologie et belle mamelle.Photo : Union rouge flamande.

Fille de NimprisSes filles ont une jolie mamelle, solidement attachée à un corps de type très laitier. Photo : Union rouge flamande

Hélène Chaligne

A télécharger :

Plus d'information :

  • Institut de l'élevage (index français, puis choix de la race, puis index génomiques des jeunes taureaux ou index polygéniques et génomiques des taureaux confirmés)
  • Union rouge flamande