Le coup de main a beau être une pratique courante en agriculture, il n’est pas autorisé par la loi, sauf à répondre à une situation d’urgence qui n’était pas prévisible. Seule l’entraide entre agriculteurs est possible, mais des conditions strictes doivent être respectées.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !