Nous avons testé neuf faneuses portées et un modèle traîné sur une première coupe de foin d’une exploitation du Doubs. Un talus situé dans la parcelle a fait office d’obstacle pour le test du suivi du sol. Cet essai a été perturbé par les conditions climatiques exceptionnelles du printemps.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
100%

Vous avez parcouru 100% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !