Les rayons vides au début du confinement pour lutter contre le Covid-19 l’ont confirmé­ ­: l’appétit des Français pour les œufs ne se dément pas. La part de consommation d’œufs produits en systèmes alternatifs à la cage - en bâtiment au sol ou en plein air - ne cesse de progresser. En plein air, trois cahiers des charges existent : le label plein air, le label rouge et l’agriculture biologique...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !