La sortie 2012/2 est bouleversée par l'arrivée des premiers taureaux génomiques dans la race, fruit d'un partenariat européen, avec le projet Intergenomics lancé en 2009. Brune génétique service propose 15 taureaux génomiques, en plus des deux nouveautés de la sortie parmi les mâles indexés sur descendance.

Taureaux nouvellement indexés

Greenwich (168) s'annonce comme le champion de la race pour les taux, mais aussi pour la morphologie. Les index fonctionnels sont bons également. Ses filles devraient bien vieillir, posséder une bonne mamelle plutôt en bonne santé, et se traire très rapidement.

Autres taureaux à taux : Elan (143) et Fiston (139). Elan a aussi de bons index en lait et cellules, et il est régulier sur la morphologie. Fiston est un peu moins convaincant sur les fonctionnels.

Gavroche (149) est le plus laitier de la sortie, avec 1.249 kg de lait. Mais il dégrade légèrement le TP et ses index sont à peine positifs dans les fonctionnels et la morphologie. 

Festival (138) est également très laitier (1.053 kg), améliorateur en fonctionnels, avec une bonne mamelle. Son père, Ellection, apporte un pedigree original.

Egalement laitiers, Enzo (141) et Eden (137). Enzo possède un excellent index en cellules. Il transmettra une mamelle possédant une attache avant longue et une attache arrière haute. Les filles d'Eden auront une bonne mamelle (ligament marqué, une attache arrière haute et large. La fertilité est bonne. Pour ces deux taureaux, les taux et la longévité sont insuffisants.

Espoir (148) et Gentleman (147) sont très améliorateurs dans les fonctionnels et la morphologie, tout en restant à de bons niveaux de production.

L'atout majeur de Galilée (141) : la longévité. Il est régulier sur les autres postes.

Ginger (129) transmet une excellente morphologie, en particulier dans la mamelle, pour laquelle tous les postes sont au vert, mis à part des trayons un peu courts. Il est améliorateur en taux, en particulier en TB, mais apporte peu de lait et est à peine positif en fonctionnels.

Taureaux nouvellement confirmés sur descendance

Bingo (138) combine de bons index en production, morphologie et santé de la mamelle. Il a hérité de sa mère un bon potentiel en morphologie, en particulier sur le squelette, et des mamelles équilibrées et très bien attachées. Ses filles sont larges et profondes, et elles possèdent de bons membres, notamment en épaisseur de talon. Attention à l'inclinaison du bassin et aux trochanters. L'index laitier est bon, l'index en cellules également. Ses filles semblent très bien vieillir. En revanche, il est neutre en TP et dégrade notablement le TB. Quant à l'index de fertilité, il n'est pas encore connu, mais son montage Dynasty × Denmark doit inciter à la prudence. Ce taureau est issu d'un embryon importé du Canada.

Balou (125) est l'un des champions de la race en morphologie, et le meilleur de cette sortie. Ses points forts : la mamelle, très bonne sur tous les postes, et les membres, mais aussi des bassins larges, avec des trochanters bien positionnés. Son index de longévité est très favorable. Son index laitier est convenable, mais il dégrade fortement les taux. Ce taureau est issu d'une lignée américaine par sa mère.

FestivalCe jeune taureau est très laitier, améliorateur en fonctionnels, avec une bonne mamelle. Il sera disponible en doses sexées cet automne.

EdenTaureau laitier, ses filles auront une bonne mamelle (ligament marqué, une attache arrière haute et large.

EspoirIl est très améliorateur dans les fonctionnels et la morphologie, tout en restant à de bons niveaux de production.

GingerIl est améliorateur en taux, en particulier en TB, mais apporte peu de lait et est à peine positif en fonctionnels.

BingoIlcombine de bons index en production, morphologie et santé de la mamelle.

A télécharger :

Plus d'information :

Elsa Casalegno