Quelque1 200 m2 de bâtiments dans le Pas-de-Calais, 14 000 tonnes de fourrages en Côte-d’Or, cent vaches et leur suite dans la Loire et, partout en France, des hectares de céréales : le feu a fait des ravages durant l’été 2020. La moisson, le pressage et tous les stockages sont des activités sensibles au risque d’incendie mais, depuis quelques années, avec les sécheresses à répétition, même les départements les plus humides sont susceptibles de connaître des départs de feu. Alors qu’un nouvel épisode de sécheresse pourrait s’annoncer pour la moisson 2021, il est temps de se préparer au pire en adaptant ses pratiques et éventuellement en optant pour des solutions de prévention et de lutte contre les incendies.

Paul Denis et Corinne Le Gall

Sommaire

MOISSON, PRESSAGE, STOCKAGE Moisson, pressage, stockage : Éviter un été enflammé Éviter un été enflammé