Les spécialistes du high-tech confirment leur souhait d’entrer dans les fermes. Pour ce faire, Topcon, Trimble, CNH ou de plus petits constructeurs dévoilent une batterie de nouveaux appareils technologiques destinés à la deuxième monte. Ces solutions, habituellement installées sur du matériel neuf, sont désormais plus compactes et plus simples à mettre en place sur des engins déjà en circulation. L’agriculteur a ainsi l’opportunité d’accéder à la technologie sans pour autant changer d’équipement. Outre les classiques antennes et consoles d’autoguidage, des outils spécifiques de haute précision voient le jour.

La modulation en ligne de mire

Chez Topcon, par exemple, les agriculteurs peuvent désormais greffer un analyseur de lisier sur leur tonne, qui fonctionne sur tous types d’effluents. Celui-ci indique au chauffeur de ralentir ou d’accélérer pour épandre la quantité de N, P ou K souhaitée en continu, en fonction de leur concentration dans le lisier.

Toujours en matière d’analyse en continu, un capteur de photosynthèse fait son entrée au catalogue de Topcon. Il mesure la densité de végétation des plantes et, suivant les références que l’agriculteur renseigne, il évalue les besoins en azote. Le chauffeur module alors ses apports d’engrais pour ne distribuer que la quantité nécessaire. Une solution similaire avait fait son apparition dans la gamme AgXtend, il y a quelques semaines, preuve de la tendance.

Pour encore mieux gérer ses intrants, Trimble lance une nouvelle version de son WeedSeeker. Cet appareil d’analyse du sol détecte les adventices. Une fois la plante localisée, il indique à une buse de pulvérisation de délivrer de l’herbicide sur la mauvaise herbe ciblée. Plus légère, et plus performante, la dernière génération de ce système est moins chère que la précédente. Il se fixe sur les rampes des pulvérisateurs déjà en service, qui doivent, toutefois, être équipés de la coupure buse à buse.

La pesée pour tous

La récolte de fourrage ou de paille n’est pas oubliée. Farmertronic propose, en effet, d’installer des pique-balles munis d’un capteur sur les châssis d’accessoires pour chargeur. Celui-ci analyse le taux d’humidité, le poids et la température à l’intérieur de la balle. L’information est alors envoyée sur une application mobile. Cet outil permet d’assurer la traçabilité et de surveiller la qualité de la matière.

Des capteurs de pesée hydraulique sont aussi disponibles en deuxième monte chez Topcon. Outre l’utilisation sur chargeur frontal, ceux-ci peuvent être montés sur les vérins des bennes. Un élément important pour l’équipementier, qui met à disposition un indicateur de pesée Bluetooth relié à des pesons sous la mélangeuse. Connecté à l’application mobile, l’éleveur a la possibilité de calculer ses rations. Selon le nombre de bêtes à nourrir chaque jour, l’indicateur l’informe sur la quantité d’aliment à insérer dans le bol pendant le chargement. Une fois celle-ci apportée, il passe à l’ingrédient suivant, et ainsi de suite jusqu’à ce que la ration soit complète.Loris Coassin