Le marché de la moissonneuse-batteuse à rotors intéresse décidément le constructeur bavarois. Deux ans seulement après la mise sur le marché de sa gamme Ideal, un modèle supplémentaire est déjà annoncé. La série est ainsi complétée par le haut avec l’Ideal 10. La machine abrite en effet un moteur stage 5 Man 16,2 litres fournissant une puissance maximale de 790 ch.

À cela vient s’ajouter un nouveau système de nettoyage associé à l’organe de battage à deux rotors Dual Helix, déjà présent sur les modèles 8 et 9.

Un poste de conduite unique

Mais le gros chamboulement apporté par cette Ideal 10, c’est le poste de conduite. Celui-ci se passe de volant. À la place, un joystick prend place sur l’accoudoir gauche. C’est avec ce dernier que le pilote dirige la machine. Le mouvement s’effectue proportionnellement à son inclinaison.

 

Pour faciliter son installation sur le siège, le chauffeur peut relever l’accoudoir gauche. Le reste des commandes garde sa position originelle sur l’accoudoir de droite à fonctions multiples. Ce mode de direction, baptisé IdealDrive, permettrait de gagner en visibilité au travail comme sur la route. D’ailleurs, Fendt confirme que son système répond à toutes les réglementations européennes de circulation routière. Cependant, l’engin n’est qu’au début de sa phase de développement. Il faudra attendre juillet 2020 pour commander la machine et la campagne de 2021 pour la voir en fonctionnement.

 

© Fendt
© Fendt