Au volant d’un tracteur équipé d’une faucheuse frontale ou d’une trémie ravitailleuse, le chauffeur est placé à plus de deux mètres de l’avant de son convoi. Lorsqu’il s’engage sur la voie publique en sortant d’une parcelle ou même sur un carrefour, l’angle mort accentué par la présence de l’outil ne lui permet pas de voir les piétons et autres usagers de la route. Pour supprimer ces angles morts, plusieurs constructeurs comme Fliegl proposent d’équiper l’outil avant d’une caméra.

 

Le système Hawk (« faucon » en anglais) est basé sur deux caméras montées de chaque côté de l’outil frontal. Il ne s’agit pas de caméras à grand angle, mais elles sont néanmoins capables de fournir une image de la situation dans l’angle mort. Les images filmées par les caméras s’affichent en temps réel sur un écran scindé en deux du terminal de bord. Motec propose un système similaire pour le chargeur frontal.

Empêcher le démarrage

De son côté, Deutz-Fahr a présenté dès 2015 le dispositif Extended Eyes (ou yeux agrandis). Cet ensemble de caméras qui offre deux fonctions principales. La première, basée sur trois caméras, est de donner au chauffeur une vue sur l’environnement du capot, comme le système Hawk. L’autre fonction est conçue pour les tracteurs à variation continue.

 

Lorsque le tracteur est à l’arrêt, elle détecte les obstacles dans son environnement et empêche le chauffeur d’avancer tant qu’ils sont présents. Le système est capable de distinguer les enfants, les animaux ou les obstacles fixes. Dans les deux cas, le chauffeur visualise l’environnement du tracteur sur son terminal en cabine. Lorsqu’il utilise la fonction d’antidémarrage, le moniteur lui indique de quel type d’obstacle il s’agit.

Une vision à 360°

Afin d’augmenter la sécurité dans les environs du tracteur en mouvement, John Deere propose un dispositif de caméras avec visibilité à 360°. Ce système vidéo 3D a été développé en partenariat avec Continental. Grâce à la possibilité d’afficher six vues différentes, ce système offre au chauffeur une visibilité totale. Fendt a aussi présenté un dispositif similaire sur ses moissonneuses-batteuses avec un système de quatre caméras à 185° à ultra-grand angle fixées sur les quatre côtés de la machine.

 

Le programme regroupe ensuite les images numériques obtenues par chaque caméra pour en faire une image unique qui est projetée sur le terminal en cabine. Le chauffeur peut ainsi apercevoir les zones du véhicule situées dans les angles morts, ce qui simplifie les manœuvres et évite les accidents. L’image affichée sur le terminal en cabine correspond à une vue aérienne de la machine.