Les groupes Bayer et KWS ont également accordé à SESVanderHave, une première licence pour l’utilisation de la technologie qu’ils ont co-brevetée. « Nos premiers dépôts de variétés ont été effectués en 2017, par exemple en Lituanie, Croatie et Finlande, pour une commercialisation potentielle en 2019, souligne Bruno Dequiedt, directeur général de SESVanderHave France. Et avec un décalage d’un an dans la plupart des autres pays, notamment en France, Allemagne et Pologne. »