Dans la continuité d’EcovAB, les essais du projet européen ReMIX 2017-2021 se complexifient en jouant à la fois sur les variétés de céréales ainsi que celles de protéagineux dans une même association. L’objectif est de définir les couples qui fonctionnent le mieux, en prenant aussi en compte leur stabilité à l’environnement (mêmes performances pour une large zone géographique). D’autres projets en cours pourraient permettre une évolution des méthodes d’inscription dans le catalogue officiel, en ouvrant l’accès à des variétés adaptées à l’association même si elles ne sont pas performantes en culture pure (exemple du critère verse discriminant en pois).