« Nous étions coutumiers dans l’Allier du “trou d’herbe” entre mi-juillet et mi-août, mais depuis quatre ans, l’affouragement estival au pré dure de plus en plus longtemps, plus de trois mois en 2019 ! Cette année, marquée par une absence de précipitations de fin février à fin avril, du gel début avril et des mois d’été très secs, nous donnons du foin à toutes nos vaches...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
25%

Vous avez parcouru 25% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !