La firme Bayer s’appuie sur la production participative de données (1) pour mettre au point une nouvelle application mobile, nommée Weedscout, destinée à identifier instantanément les mauvaises herbes. L’objectif : enrichir la banque d’images jusqu’à fin 2016 pour une sortie début 2017 de l’appli. Pour cela, il faut transférer le plus de photos possible d’adventices à différents stades. Cet appel à contribution des techniciens agricoles, prescripteurs, agriculteurs… se fait via la version test Weedscout Beta, téléchargeable gratuitement sur l’App store ou Google Play.

Céline Fricotté

(1) Crowdsourcing.