Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Tuyaux de goutte à goutte recyclés

réservé aux abonnés

 - -->
Irrigation. 600 tonnes par an de tuyaux devraient être collectées d’ici 2022. © C. THIRIET

Dès 2019, une filière de récupération sera mise en place par le Comité français des plastiques.

Fin mai, lors du 21 e congrès du Comité international des plastiques en agriculture, l’accord a été confirmé. La FNSEA, Légumes de France, l’Association interprofessionnelle du melon (AIM), la FNA (Fédération du négoce agricole), Coop de France et l’APCA (chambres d’agriculture), ont signé avec le Comité français des Plastiques en Agriculture (CPA), l’APE (1) et Adivalor une « déclaration d’intention pour une gestion responsable et durable des gaines souples d’irrigation (GSI) ».

Collecter 50 %

Sur un gisement cible de 1 200 tonnes annuelles, les plasticulteurs français, importateurs, distributeurs et utilisateurs se sont fixé un taux de collecte de 50 % à l’horizon de 2022, dont 75 % devront être recyclés.

« Comme pour les films agricoles usagés (FAU) depuis 2009, les ficelles et les filets pour balles rondes (FIFAU) depuis 2013, et les filets de protection paragrêle (Filprau) depuis 2015, la nouvelle filière fonctionnera selon le principe de la responsabilité partagée », précise le CPA.

Les agriculteurs devront préparer et entreposer les gaines sur l’exploitation, selon les recommandations d’Adivalor, et les déposer aux dates et lieux indiqués par leurs fournisseurs. Ils contribueront financièrement à la démarche par le paiement d’une écocontribution de 75 euros par tonne de gaines neuves à leur fournisseur dès le 1er septembre.

Florence Mélix

(1) Agriculture Plastique et Environnement (APE), une commission du Comité des plastiques en agriculture (CPA), qui a pour objectif d’assurer le financement et la gestion de la récupération et de la valorisation des films agricoles usagés (FAU).

Charte 100 % APE

Début juillet, une cinquantaine de fabricants, transformateurs de plastiques, distributeurs, producteurs, organisations professionnelles, chercheurs ont signé la charte 100 % APE (Agriculture Plastique et Environnement). Ils s’engagent à parvenir au recyclage de 100 % des plastiques usagés à l’horizon 2025. « Chaque signataire contribue ainsi à une agriculture écologiquement intensive et à l’économie circulaire », estime le Comité français des plastiques en agriculture (CPA).

Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Cet article est paru dans La France Agricole

Transmission & Patrimoine : tous les conseils pour passer le relais !