Fiabiliser les comptages de vols de noctuelle de la tomate (Helicoverpa armigera) au cours de la saison, c’est l’objectif de l’essai conduit en 2016 par la Sonito (1) avec la société Cap 2020. Cette dernière a mis au point un piège à papillon innovant baptisé CapTrap. Les insectes, capturés grâce aux phéromones contenus dans le boîtier, passent devant un capteur de mouvement et sont ainsi comptabilisés en...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
30%

Vous avez parcouru 30% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !