Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Tomates hors-sol L’éclairage Led à l’épreuve

réservé aux abonnés

 - -->
Installation. L’éclairage Led a été disposé entre les deux bras des plants sur une rangée de 30 mètres. © CTIFL de Balandran

Avec cet éclairage photosynthétique, le rendement est supérieur de 9 % par rapport à un éclairage classique.

L’éclairage par Leds (diode électroluminescente) fait son entrée dans les cultures sous serre. « Nous avons donc décidé de la tester sur une culture hivernale de tomates hors-sol », indique Raphaël Tisiot, responsable du programme tomate — matériel végétal au CTIFL de Balandran (30).

30 % d’électricité en moins

L’essai a eu lieu dans un compartiment de serre de 960 m², entre novembre 2015 et juillet 2016. Ces plantations sont traditionnellement équipées d’éclairage avec des lampes à vapeur de sodium. Les Leds consomment 30 % d’électricité en moins en moyenne. Elles ont par ailleurs une durée de vie estimée à 20 000 heures. Le dispositif peut, en outre, être positionné au plus près des cultures, car il ne produit pas de chaleur.

Dans le cadre de l’essai, il a été disposé entre les deux bras des plants de tomates sur une rangée de trente mètres. « Nous avons ainsi apporté 8 % de lumière en plus à la plante par rapport au reste de la serre », souligne Raphaël Tisiot. À l’arrivée, un gain de rendement de 9 % sur la culture éclairée par les Leds. Les autres paramètres mesurés (la vitesse et le stade de floraison, la charge en fruit, le diamètre des tomates et le taux de matière sèche) n’affichent en revanche aucune différence. « Il aurait fallu adapter l’irrigation et le climat dans la serre pour observer des variations », estime-t-il. Le CTIFL va reconduire l’essai cet hiver. Cette fois, deux rangées seront équipées entre les plants et au-dessus de ces derniers.

Chantal Sarrazin
Une technologie coûteuse

Le dispositif mis en place par le CTIFL de Balandran revient à 100-150 €/m² environ, contre 35 à 40 €/m² pour les ampoules à vapeur de sodium. Le centre préconise son emploi sur les cultures valorisées, telles les tomates cerises et cocktails.

Imprimer Envoyer par mail Commenter
En direct
Afficher toutes les actualités

Cet article est paru dans La France Agricole

Transmission & Patrimoine : tous les conseils pour passer le relais !