Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Un outil pour mieux choisir ses variétés

réservé aux abonnés

Maïs - Un outil pour mieux choisir ses variétés
L’outil compilera l’ensemble des résultats de plusieurs réseaux d’expérimentation. © Watier-Visuel

Varmaïs sera disponible à partir de septembre et permettra de comparer les performances des hybrides entre eux.

Fruit de la collaboration entre Arvalis, le Geves (groupe d’étude et de contrôle des variétés et des semences) et l’UFS (Union française des semenciers), Varmaïs est le nouveau site de référence de l’évaluation variétale du maïs en France. Les données seront libres d’accès à partir du 10 septembre prochain sur www.varmais.fr.

Près de 400 essais par an

Cet outil interactif est à destination de l’ensemble de la filière maïs, comprenant les agriculteurs-éleveurs ainsi que les techniciens. Issues des réseaux d’évaluation variétale à l’inscription française (CTPS/Geves) et de la post-inscription (Arvalis et UFS), de même que du réseau probatoire (1), les informations concernant plus de 500 variétés, évaluées les dix dernières années, y seront disponibles. « Cela représente près de 400 essais menés sur toute la zone de production de maïs dans l’Hexagone chaque année », complète le Geves.

Varmaïs permettra ainsi de consulter les « fiches d’identité » de chacun des hybrides sur des critères comme la précocité, le rendement, la valeur énergétique du fourrage ou encore les tolérances et résistances aux maladies.

L’utilisateur pourra également comparer les variétés entre elles ou encore les choisir en les filtrant selon ses propres critères.

Céline Fricotté

(1) Ce réseau a pour objectif d’évaluer les variétés inscrites en Union européenne et commercialisées en France, inscrites en France en grain et évaluées en fourrage. Ou inversement, évaluées dans un groupe de précocité différent de celui de leur inscription.

Accélérer le processus d’homologation

L’inscription au catalogue officiel repose sur des essais conduits sous supervision officielle et dure en général deux ans. Or, pour accélérer la phase d’homologation de variétés de maïs ayant un haut niveau de performance, il est possible depuis peu de prendre en compte, sous conditions (protocole spécifique à suivre), des données d’expérimentation fournies par l’obtenteur.

Imprimer Envoyer par mail Commenter
En direct
Afficher toutes les actualités

Cet article est paru dans La France Agricole

Transmission & Patrimoine : tous les conseils pour passer le relais !