«Nous travaillons depuis plusieurs années sur les plantes compagnes du colza qui disparaissent pendant l’hiver par l’effet du gel, explique Luc Vandeputte, responsable du service agronomique de la coopérative de l’Oise Agora. Nous étudions aussi, dans nos essais et chez des agriculteurs, les couverts permanents, notamment de trèfle blanc nain et luzerne, qui sont implantés, par exemple dans du colza ou du maïs, avant de semer un blé...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
18%

Vous avez parcouru 18% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé hésitant, entre incertitudes sur la demande et craintes météo

Les prix du blé étaient à l’équilibre ce mardi 29 septembre 2020 à la mi-journée, conséquence d’un marché hésitant, partagé entre les incertitudes sur la demande mondiale et les craintes relatives à la météo en Russie et en Amérique du Sud.
Votre analyse quotidienne du marché - Oléagineux

Le colza en retrait sur Euronext à la suite des huiles

Les prix du colza étaient en net recul, ce mardi 29 septembre 2020 après-midi, pénalisés par un recul général des huiles.