«En conditions hivernales classiques, bâche, couverture de paille et andain filtrant permettent de limiter l’humidification du sol sous les tas et, par conséquent, l’entraînement de l’azote en profondeur dans les sols », explique Paul Ponchant, responsable environnement à l’Itavi (1). « Les pertes, sous forme ammoniacale (NH4 +), restent fixées dans les horizons superficiels. » Les essais Itavi, mené...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
28%

Vous avez parcouru 28% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !