Dès 2020, les 263 439 exploitants agricoles qui ont leur Certiphyto devront le renouveler tous les cinq ans. Outre la formation de 7 heures classique, le plan Ecophyto offre le choix de le renouveler grâce à des formations labellisées Ecophyto sur les méthodes alternatives et la réduction de l’usage des pesticides. « Il s’agit de valoriser les personnes qui se sont engagées dans ces démarches tout en répondant aux exigences réglementaires du Certiphyto », note Guy Vernerey, de Vivea.

Concrètement, pour être prise en compte dans le renouvellement du certificat, la formation devra être suivie durant les trois années précédant le renouvellement ou quatre mois avant la fin de validité du certificat. Elle devra durer un minimum de 14 heures au total et être complétée par un module d’une heure et demie à 2 heures sur la réglementation et l’environnement, la protection de la santé des utilisateurs et la sécurité de l’application. L’agriculteur devra alors télécharger une attestation sur le site vivea.fr. « La formation sera reconnue et il n’aura donc pas à suivre celle préparatoire au Certiphyto de 7 heures, précise Guy Vernerey. L’attestation lui permettra de saisir sa demande de renouvellement du Certiphyto sur le site de la Draaf. »

F. M.