«Le climat méridional est de plus en plus chaotique, relève Stéphane Jézéquel, ingénieur chez Arvalis. Les épisodes de sécheresse intense alternent avec des régimes de pluie excessifs en particulier au moment des semis de blé dur et de maïs, les deux principales espèces cultivées ici. Un sol couvert en permanence via l’introduction de légumineuses dans les rotations céréaliè...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
15%

Vous avez parcouru 15% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé en léger repli après une forte progression

Les prix du blé reculaient légèrement en fin d’après-midi ce 20 octobre 2020, après avoir progressé plus tôt dans la journée atteignant de nouveaux sommets en raison de la demande et d’un nouvel appel d’offres inattendu de l’Algérie.