«En maraîchage, la charge principale n’est pas celle du travail du sol, mais celle du personnel », constate Xavier Dubreucq, conseiller technique indépendant. Un point qui limite, selon lui, le développement de l’agriculture de conservation des sols (ACS) dans ces systèmes. Convaincu de son intérêt, il travaille depuis une dizaine d’années à l’adaptation des itinéraires techniques en légumes...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
17%

Vous avez parcouru 17% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !