Le ministère de l’Agriculture a accordé le 11 décembre une autorisation de mise sur le marché, à titre dérogatoire, de cent vingt jours du Plenaris et du Luminesa, des traitements de semences en tournesol. « Ces deux produits à base d’oxathiapiproline permettent aux producteurs de tournesol de disposer d’un moyen supplémentaire, et non moins indispensable, dans la lutte contre le mildiou, précise Terres Inovia.

Dans un contexte de contournement de résistances de certaines races de mildiou (dont les races 714 et 704), et de résistance partielle voire parfois totale au métalaxyl-M, l’accès à une nouvelle molécule est essentiel à la gestion de la maladie dans de nombreuses parcelles. » L’autorisation dérogatoire est valable du 1er mars au 29 juin 2021.

Limiter la résistance

L’institut technique recommande l’utilisation de Plenaris ou de Luminesa systématiquement en association avec un autre mode d’action, et notamment l’Apron XL à base de métalaxyl-M, pour 2021.

« L’oxathiapiproline, comme le métalaxyl-M, a un mode d’action unisite et est donc exposé à un risque de résistance, explique Terres Inovia. Par conséquent, l’association de deux modes d’action différents permettra de diminuer le risque de développement de la résistance du mildiou à l’une ou l’autre de ces substances actives. »

L’institut déconseille d’utiliser le fongicide OXTP sur des variétés RM9 ayant été contournées les trois précédentes années (1). « Dans ce cas, toute la lutte repose sur le nouveau traitement de semences, ce qui représente le risque le plus élevé de sélection de la résistance », complète Terres Inovia. C’est ce qui s’est produit au début des années 1990 et a conduit à la résistance au métalaxyl-M.

Justine Papin

(1) La liste des variétés concernées est consultable sur Terresinovia.fr

Votre analyse quotidienne du marché - Oléagineux

Le colza tutoie les 620 euros la tonne

Les prix du colza terminaient la semaine sur un nouveau record, vendredi 24 septembre 2021, sur le marché européen, passant même brièvement la barre des 620 euros la tonne dans un marché où l’offre peine à suivre la demande.