À la récolte, deux problèmes se posent. En premier lieu, l’éclatement des tiges et des feuilles libèrent de la sève contenant des alcaloïdes. Cette sève va se retrouver sur les pièces de la moissonneuse et peut contaminer les grains.

En parallèle, la graine de datura dans un lot risque de polluer les parcelles suivantes. Le nettoyage du matériel de récolte est donc important.

Il est recommandé d’organiser les chantiers afin de commencer par les champs les moins infestés.

Il convient, si possible, aussi de faire un nettoyage grossier de la machine en sortie de parcelle, puis un autre soigné, à la ferme, à l’eau ou à l’air (à basse pression et à gros débit), avant le départ vers un nouveau chantier.